Site Overlay

date, prix, vitesse, tout savoir sur l’accès internet très haut débit par satellite

Starlink, l’accès internet très haut débit par satellite, est disponible en bêta aux Etats-Unis et vient d’obtenir les autorisations nécessaires pour se lancer en France. Date, prix, débit, fonctionnement… on fait le point dans ce dossier !

Parabole Starlink
Crédits : SpaceX / Starlink

Starlink est de ces projets qui risquent bien de révolutionner l’accès à internet dans le monde. Il s’agit de délivrer une offre d’accès internet relativement abordable à destination des zones inaccessibles, mal desservies, ou simplement trop périphériques pour disposer d’un accès internet digne de ce nom.

Starlink est-il disponible en France ?

Après une phase de bêta aux Etats-Unis. Starlink a obtenu les autorisations indispensables de l’Arcep, et le service est disponible dans l’Hexagone depuis le 10 mai 2021. Au lancement, le kit était affiché au prix de 499 € auxquels il fallait rajouter 59 € de frais d’expédition et de dossier, puis un abonnement mensuel de 99 € par mois, soit une enveloppe de 657 € pour votre premier mois chez Starlink.

Cependant, Starlink a finalement annoncé une réduction de prix en août 2022. Le matériel est proposé à 637 euros, tandis que l’abonnement est désormais affiché à 50 euros par mois. Au total, on compte désormais 400 000 utilisateurs à travers le monde.

starlink
Crédits : Starlink

Cette baisse importante s’accompagne d’une nouvelle politique de consommation des données. A partir d’octobre, l’entreprise prévoit de mettre en œuvre une « politique d’utilisation équitable », qui devrait impliquer un ralentissement de la vitesse d’accès à l’Internet lorsque les utilisateurs dépassent un plafond mensuel de 1 To et si la capacité du réseau a été sollicitée. L’enveloppe mensuelle reste illimitée, mais pour rétablir la priorité sur le réseau après 1 To, les utilisateurs devront payer 10 euros par mois pour 100 Go. Bonne nouvelle pour les clients français du FAI américain, Starlink a décidé de ne pas leur imposer cette limitation.

Malheureusement pour nous, diverses associations environnementales font tout pour faire plier la justice en leur faveur pour priver SpaceX de ses fréquences hertziennes. En effet, Priartem et Agir dénonçaient notamment la précipitation de l’Arcep, qui n’aurait pas procédé à une « consultation du public » avant d’accorder son feu vert à l’entreprise. La décision judiciaire interdit désormais à SpaceX d’utiliser les fréquences qu’il avait acquis, et donc de proposer son service d’Internet par satellites en France. Cependant, l’Arcep n’a pas donné son dernier mot, et a finalement lancé la consultation publique demandée par la justice jusqu’au 9 mai prochain. Après cela, nous devrions savoir si Starlink pourra ou non récupérer ses fréquences.

starlink premium
Crédits : Starlink

Depuis ce 3 juin 2022, nous avons enfin eu le fin mot de l’histoire. En effet, la France autorise à nouveau Starlink d’opérer sur le territoire. L’Arcep a attribué une nouvelle autorisation d’utilisation de fréquence au service d’internet par satellite d’Elon Musk.

Notez qu’Elon Musk a présenté une formule premium de Starlink à 500 Mb/s, à un prix astronomique en revanche. Un abonnement de 500 dollars par mois est demandé, tandis qu’il faudra verser un acompte de 2500 dollars pour le matériel. Toujours concernant les tarifs, sachez qu’Elon Musk vient d’annoncer une augmentation du prix en mars 2022 à cause de la pénurie de composants. Le prix du kit aux USA va par exemple passer à 549 dollars au lieu de 499 dollars. Quant à l’abonnement mensuel, la facture passera à 110 dollars au lieu de 99. On ne sait pas encore si cette nouvelle politique tarifaire s’appliquera en France.

Starlink satellites V2
Crédits : Starlink

Sachez par ailleurs que l’Union Européenne est intéressée à l’idée de lancer son réseau Internet par satellites. En se dotant de sa propre constellations de satellites, l’UE entend sécuriser le réseau internet et les communications des pays européens, et de les maintenir en cas de cyberattaques majeures. D’après les dires de la Commission européenne, les premiers appareils seraient mis en orbite en 2024.

Lire  Comment faire la promotion de votre blog : 7 stratégies éprouvées

Concernant le futur de Starlink, Elon Musk a annoncé ce vendredi 26 août 2022 l’arrivée de la version V2 de Starlink dès 2023. Cette nouvelle version s’accompagnera d’une nouveauté de taille : la possibilité pour les utilisateurs se connecter directement au réseau Starlink sur leur smartphone. Pour ce faire, l’entreprise compte déployer une nouvelle génération de satellites dotés d’une antenne réseau à commande de phase bien plus puissante. Cependant, l’avenir des satellites d’Elon Musk pourrait être en péril, puisque la Chine développerait des armes nucléaires capables d’anéantir la constellation, considérée comme dangereuse par le PCC.

Est-ce que Starlink est rapide (bande-passante, latence) ?

La constellation Starlink est en cours de construction. Mais, au fur et à mesure que le nombre de satellites augmente, les capacités de la constellation augmentent elles aussi.

Les premiers tests de débits indépendants réalisés en Amérique du Nord montrent que la bande-passante tourne en moyenne autour de 150 Mbps descendants. D’autres rapportent des chiffres similaires, quoique moindres. En moyenne, on peut s’attendre à un débit entre 50 et 150 Mbps. Cela étant, Elon Musk promet que dans les prochains mois le débit moyen sera doublé à 300 Mbps avec une latence d’environ 20 ms.

En mars 2022, les derniers relevés de débits ont conforté les ambitions de Starlink : le service a dépassé les 120 Mbits/s en France, soit mieux que l’internet fixe ! Dans l’Hexagone, la moyenne se situe aux alentours des 90 Mbit/s. Notez que Starlink dépasse les 100 Mbit/s dans 15 pays actuellement, preuve de l’efficacité du service à différents endroits autour du globe. Par ailleurs, des tests récents de débits effectués par des chercheurs belges et italiens ont prouvé que Starlink était paré pour le cloud gaming avec une latence mesurée aux alentours des 50 millisecondes.

A l’origine, Elon Musk avait présenté Starlink comme un service permettant à terme des débits jusqu’à 1 Gbps descendants. Or, il semble que Starlink a depuis revu ses objectifs à la hausse, et envisage de délivrer à terme une connexion internet à 10 Gbps, soit autant que l’accès internet grand public le plus rapide par la fibre.

Starlink est la première constellation de satellites à avoir l’ambition de délivrer un accès internet très haut débit à très faible latence sur toute la surface du globe. Pour cela SpaceX doit mettre en orbite environ 12 000 satellites en orbite basse d’ici 2025. Au total, en comptant les 1015 satellites déjà déployés par Starlink il n’y a aujourd’hui que 2 000 satellites en activité autour de la Terre.

Déploiement de satellites Starlink
Déploiement simultané d’une soixantaine de satellites Starlink / Crédits : Starlink.com

Et on ne compte pas l’autorisation de lancer plusieurs dizaines de milliers de satellites supplémentaires. Jusqu’ici les seuls satellites délivrant un accès internet étaient placés en orbite géostationnaire à 36 000 km d’altitude. Cela a pour avantage de pouvoir couvrir une vaste zone avec seulement un satellite. Mais cela a aussi pour inconvénient de causer forcément une forte latence (> 600 ms) en raison de sa très haute altitude tout en limitant les capacités de l’infrastructure.

Lire  La réalité au volant du Combi électrique Volkswagen (Essai ID Buzz)

Pour éviter cela, Starlink préfère placer un grand nombre de satellites en orbite tout près de la Terre. Une première flotte de satellites (7 500 à terme) est ainsi prévue à 340 km d’altitude.1600 satellites doivent être placés à une altitude de 550 km. Enfin. 2800 satellites doivent être placés à une altitude de 1150 km. La liaison internet d’un utilisateur donné est assurée par une succession de satellites défilant à une fréquence élevée.

Pour assurer la coordination rendue nécessaire par ce défilement, les satellites communiqueront entre eux par liaison laser. La communication avec les stations de base et les clients se fait grâce à un système d’antennes dites réseau à commande de phase. Celle-ci peuvent orienter le signal sans partie mobile. Un moteur dans la parabole du client assiste néanmoins l’orientation de l’antenne pour un meilleur signal.

Quel équipement faut-il pour se connecter ?

Starlink Routeur Antenne
L’antenne Starlink et son routeur internet / Crédits : Reddit

Les clients Starlink reçoivent un kit extrêmement simple d’installation. Il est composé d’une parabole motorisée avec réseau d’antennes à commande de phase, d’un long câble Ethernet avec PoE, d’une brique d’alimentation qui sert aussi d’injecteur PoE et de sorte de switch. Ainsi qu’un routeur de forme triangulaire.

kit starlink dans la boîte
Crédits : Reddit

L’ensemble de ces éléments arrive déjà branché pour plus de simplicité. Les instructions sont plutôt simples : placez la parabole dehors, parterre ou sur votre toit – de sorte qu’elle ait une vue dégagée vers le ciel. Ouvrez votre smartphone, connectez-vous au matériel et suivez les instructions. La connexion est établie en quelques secondes.

Kit starlink officiel
Crédits : Starlink.com

Ce kit n’est pas gratuit – il est facturé 499 $. Pour 25 dollars de plus, vous pourrez également emmener ce kit partout où vous voulez, sans avoir à modifier l’adresse de votre abonnement.

Starlink a également lancé en juillet 2022 un service “maritime” pour les bateaux, les navires et les yachts. Pour profiter du service sur votre bateau, il vous faudra accepter de débourser 5 000 dollars par mois, en plus d’un paiement unique pour matériel de 10 000 dollars. Ce dernier comprend deux terminaux performants pour maintenir la connexion la plus stable possible, même pendant des tempêtes. Ceux-ci quadruplent les performances par rapport à un terminal classique que vous pouvez commander pour votre maison, et leur champ de vision plus large leur permet de réduire les temps de latence et les chutes de ping.

Peu de temps après cette annonce, le croisiériste Royal Caribbean Cruise Lines a annoncé qu’il allait utiliser ce service à l’ensemble de sa flotte, après qu’un test pilote sur son navire Freedom of the Seas ait reçu des critiques élogieuses. L’entreprise est ainsi la première du secteur à s’associer à SpaceX. L’installation de Starlink sur les bateaux devrait être terminée à la fin du premier trimestre 2023.

Elon Musk a également annoncé Starlink Aviation, qui proposera des débits jusqu’à 350 Mbit/s et permettra aux passagers de lancer des appels vidéo ou de jouer en ligne dans des avions commerciaux. La compagnie américaine JSX utilisera Starlink Aviation dès octobre 2022, avec l’objectif d’équiper tous ses avions d’ici la fin d’année, mais d’autres concurrents devraient également bientôt adopter les antennes de SpaceX.

Starlink fonctionne-t-il en ville ?

Sur le papier, rien n’empêche a priori Starlink de fonctionner en ville. Néanmoins cette technologie est dans l’ensemble inadaptée aux zones denses, tandis qu’elle est idéale dans les régions peu peuplées ou rurales. La raison est simple : parce qu’ils sont plus près du sol, chacun des satellites de la constellation couvre une zone assez petite.

Lire  15 meilleurs outils de marketing d'affiliation et comment les utiliser

Or, dans les villes, cela peut conduire potentiellement les clients à saturer leur cellule satellite. Par ailleurs, le tarif de Starlink est pour l’heure nettement plus élevé que le coût d’accès internet par fibre. Du coup on peut dire sans trop se mouiller qu‘il ne sera à aucun moment question de vous abonner à Starlink si vous vivez en ville. Soulignons toutefois que Tesla, autre société d’Elon Musk, a débuté le déploiement de paraboles Starlink dans ses stations Supercharger, afin d’aider les automobilistes à passer le temps durant la recharge.

Starlink Dish
Crédits : Starlink

Notez d’ailleurs que les pages d’aide précisent que vous ne pourrez pas vraiment déplacer votre installation de Starlink à une autre adresse. En tout cas si cette dernière se trouve hors de votre “cellule” satellite habituelle. La livraison de l’accès internet est en effet une sorte de danse synchronisée et coordonnée de satellites qui apparaissent et disparaissent devant l’antenne à chaque seconde.

Si vous quittez cette cellule, vous ne vous trouverez pas au bon endroit pour recevoir internet depuis l’un des satellites programmés pour vous servir. Vous n’aurez donc plus accès au service. Cela signifie donc pour ceux qui envisagent de s’abonner dans leur résidence secondaire pour en profiter en ville que cela ne fonctionnera malheureusement pas.

Starlink souligne qu’il s’agit d’une question de géométrie, et non d’un bridage volontaire. Même si de facto, cela semble bien arranger le service puisque comme nous l’expliquons plus haut, Starlink n’est pas adapté aux zones fortement peuplées.

Lire également : Starlink – l’accès internet par satellite permettra de jouer sans latence aux jeux vidéo en streaming

La connexion internet via Starlink est-elle sensible à la météo ?

Starlink Neige météo
Crédits : @jemes via Twitter

Les divers tests commencent à être suffisamment nombreux pour que l’on puisse dire que Starlink est relativement insensible à la météo. La vitesse peut légèrement baisser en cas de fortes pluies, neige, vent violents, et autres événement météo, mais rien, normalement, qui ne devienne rédhibitoire.

En outre l’antenne Starlink sait détecter la neige. Un mode spécifique s’active alors pour la faire fondre, pour dégager autant que possible la vue vers le ciel, ce qui renforce sa résilience aux éléments. Starlink note néanmoins dans ses pages d’aide qu’en cas de fortes chutes de neige il faudra s’assurer que la neige ne s’est pas trop accumulée autour de la parabole.

Quelle est la carte de couverture de Starlink ?

Pour l’instant, comme l’a d’ailleurs révélé Elon Musk il y a quelques mois, Starlink n’est techniquement fonctionnel que sur les “hautes latitudes”, c’est à dire le nord des Etats-Unis et le Canada, ou l’Europe Centrale et l’Europe du Nord de ce côté-ci de l’Atlantique. Avec le temps, Starlink deviendra disponible de plus en plus près de l’équateur, jusqu’à ce que l’on puisse réellement parler de couverture planétaire.

Or si on explore justement ce passionnant sujet qu’est la couverture de Starlink, il faut également prendre en compte son aspect cinétique. Contrairement à des antennes 5G qui sont fixes, et dont on peut reporter la couverture sur une carte, la constellation de satellites Starlink est en mouvement perpétuel. Cette carte interactive permet de se donner une idée très détaillée de la couverture partout dans le monde à un instant T

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *